top of page

LA MICROPRAXIE

Une technique manuelle de soin qui permet, par des palpations spécifiques, de rechercher directement le circuit à l'origine d'un symptôme et ainsi d'effectuer des corrections ciblées.

La Micropraxie est à visée préventive et curative

QU'EST CE QUE C'EST?

La micropraxie fait partie des médecines douces en plein développement. Elle est issue de données anatomiques et ostéopathiques ayant permis de déceler des zones corporelles spécifiques à chaque type d’agression que l'organisme peut subir. I

 

l s’agit d’une technique manuelle de soin qui consiste, à partir d'un symptôme, à aider le corps à se réparer en se libérant des douleurs et des déséquilibres.

 

Les traces de dysfonctionnements causés par une agression physique, environnementale ou émotionnelle sont répertoriées et associées aux zones de correction à stimuler afin de rétablir un fonctionnement optimal.

En effet, notre corps est conçu pour s’adapter, se défendre et s’autoréparer face aux agressions extérieures (qu’elles soient traumatiques, émotionnelles ou environnementales). 

Il arrive que l’agression soit trop importante, multiple, ou encore non reconnue par l’organisme. Celui-ci n’est plus capable de gérer la situation vécue et de trouver la solution.

En cherchant des traces de cicatrices tissulaires anciennes ou récentes, la micropraxie peut aider l’organisme à se réguler seul et faire face à de nouvelles agressions ou traumatismes.

Pour soulager les douleurs, lutter contre les agressions environnementales et se libérer du stress, la Micropraxie peut vous aider.

POUR QUI?

La micropraxie s'adressent à tous patients, du nourrisson au 3ème âge, aux femmes enceintes et aux sportifs

POUR QUELS SYMPTÔMES?

COMMENT SE DÉROULE UNE SÉANCE DE MICROPRAXIE?

01

AU DÉBUT DE LA CONSULTATION

 

Le praticien va vous questionner sur le ou les motifs de votre consultation, votre état général etvos antécédents médicaux.

02

PENDANT LA CONSULTATION

 

À partir du symptôme du patient et par une palpation spécifique, le micropracteur va stimuler les zones perturbées pour réinformer l’organisme. Le corps retrouve la mémoire des chocs et va les éliminer.

Le micropracteur va pouvoir déclencher les mécanismes d'auto-réparation en stimulant la cicatrice pathogène par rapport à son étiologie.
Il fait reconnaître par voie palpatoire l’agresseur contre lequel l’organisme n’avait pas su se défendre.

03

APRÈS LA CONSULTATION

Après la séance, le corps va entamer un travail d’auto-réparation pendant 3 semaines.
Ce travail peut entraîner une fatigue durant 1 à 3 jours.
Il est préférable d’éviter toute dépense physique importante pendant cette période et de boire au moins 1,5L d’eau par jour pour faciliter le travail d’élimination.

bottom of page